Pregnant or Plan on Getting Pregnant? Here’s What You Need to Know About Vaccinations

La traduction en français de cet article est ci-dessous

Melissa and I were both pregnant with our first babies in 2009/2010. As newly pregnant ladies, we were both over the moon. Of course, we were nervous about what lay ahead, but mostly, we were both filled with joy with the blessings we were carrying in our bellies. There had been a time when Melissa wasn’t sure she even wanted to be a parent, but at 25, when she held her baby for the first time, her life changed in the most beautiful way forever. I, on the other hand, just assumed that one day I would be a mother, as many young women do.

Although we have different approaches to parenting, (Melissa tends to have a more holistic, natural approach, whereas I’m more prone to mainstream, scientific studies), we definitely share the same values and morals when it comes to our families. 

During our pregnancies, our health and our babies' health, were always top of mind. Exercise, vitamins, a great diet and having a healthy mindset was always the goal for both of us, but in reality you can’t always control what surrounds you when you’re pregnant. 

During our first pregnancies, we started hearing about the H1N1 swine flu that was spreading rapidly and eventually became a pandemic in Canada. I remember thinking, just my luck! The minute I get pregnant, this terrifying flu starts going around. We were terrified of catching this flu because we were hearing of so many pregnant women who were being hospitalized. 

During our routine OB & Midwifery appointments, we were both told we should have a vaccination against this flu strain. Although we were nervous to get any vaccinations while pregnant, the benefits of being vaccinated against the H1N1 Flu outweighed any minimal risks. My O.B. at St. Michael's Hospital went over all the facts, as did Melissa's midwife. We are so thankful we got ourselves vaccinated against this sometimes, deadly flu. We later learned from media that in Canada, roughly 10% of the population had been infected with the virus, with 428 confirmed deaths as of Feb. 2010. We were happy we didn’t take the risk of being unvaccinated. Nine months later we both delivered healthy babies, who are now 5 and 6 years old.   

To be honest with you, before we both became pregnant we hadn’t really given much thought to vaccinations. Not until people were getting sick from the H1N1 flu. Once we had our babies, we became much more aware of the vaccinations recommended for all babies, toddlers, children and adults. We both made the educated decision to keep our kids and ourselves up to date. It just made sense to us, considering many diseases that used to kill or cause serious harm are now either eradicated or greatly reduced because of vaccines.

Actually, I have to admit that during my 2nd pregnancy, I had my daughter and my husband vaccinated for the flu, but missed my own vaccination. At 28 weeks pregnant I ended up in the hospital with the flu and a nasty fever. I recovered, but learned my lesson. I didn’t miss my flu vaccination for baby #3, currently on board.  

Now, what frightens us, are parents who don’t vaccinate their kids because they’re misinformed or fearful. Immunizations protect children in schools and daycare centres where diseases are easily spread. Vaccinating is definitely a community effort and when we all vaccinate, we help protect the very young, elderly and chronically ill who can potentially die from preventable diseases. It’s that simple. 

As Moms, we totally understand that there are a ton of conflicting opinions on every parenting subject you can think of and all parents really want is the best for their kids. When it comes to vaccinations, the best thing you can do is to educate yourself through scientific and reliable sources. Talk to your doctor, ask questions.

If you’re not sure of the vaccination schedules for babies and children check out this link: https://www.ontario.ca/page/vaccines-babies-and-toddlers

Also, make sure to keep yourself vaccinated so you don’t pass anything to your kids or anyone else’s. https://www.ontario.ca/page/vaccines-adults

Vaccines are really the best way to protect your kids from certain disease. Most vaccines are effective 90 to 100% of the time. Let’s keep our kids and communities safe from these diseases. 

Stay Healthy!

XO Vanessa+Melissa

This post was developed in association with the Ontario Ministry of Health and Long-Term Care. The opinions of the author are their own.

Getting your family immunized is an important part of creating a foundation for a healthy life and it’s normal to have questions. Here’s the information you need to make an informed decision for your family.



 

Vous êtes enceinte ou vous prévoyez le devenir? Voici ce dont vous avez besoin de savoir sur la vaccination.

Melissa et moi étions toutes deux enceintes de nos premiers bébés en 2009-2010. En tant que femmes nouvellement enceintes, nous étions toutes deux surexcitées. Nous étions bien sûr anxieuses de savoir ce qui nous attendait, mais plus important encore, nous étions toutes deux remplies de joie à l’idée de porter dans notre ventre une source de bénédictions. Il fut un temps où Melissa n’était pas certaine de vouloir même être parent, mais à 25 ans, lorsqu’elle porta son bébé dans ses bras pour la première fois, sa vie changea à jamais de la plus merveilleuse façon qui soit. Quant à moi, j’avais tout simplement présumé, comme un grand nombre de jeunes femmes, qu’un jour, je deviendrais mère. 

Bien que nos approches en matière d’éducation des enfants étaient différentes, (Melissa avait tendance à adopter une approche plus holistique et naturelle alors que j’étais portée à favoriser les études scientifiques traditionnelles), il n’y avait aucun doute que nous partagions les mêmes valeurs et la même éthique lorsqu’il s’agit de notre famille. 

Pendant notre grossesse, notre santé et celle de notre bébé étaient toujours au cœur de nos priorités. Nous avions toutes deux comme buts de faire de l’exercice, de prendre des vitamines, de suivre un excellent régime alimentaire et d’adopter une attitude positive, mais en fait, il n’est pas toujours possible d’avoir le contrôle de son environnement lorsque l’on est enceinte. 

Au cours de nos premières grossesses, nous commençions à entendre parler de la grippe porcine H1N1 qui se propageait rapidement et qui avait dégénéré par la suite en une pandémie au Canada. Je me rappelle avoir pensé que c’était bien ma chance! Aussitôt enceinte, ce terrible fléau commençait à se répandre. Nous étions terrorisées à l’idée d’attraper cette grippe parce qu’il y avait tellement de femmes enceintes qui étaient hospitalisées.

Lors de nos rendez-vous de routine avec l’obstétricien et la sage-femme, nous avions reçu toutes deux la recommandation de nous faire vacciner contre cette souche de grippe. Bien que nous étions anxieuses à aller de l’avant avec cette idée en étant enceintes, les avantages du vaccin contre la grippe H1N1 dépassaient tout risque si minime soit-il. Mon obstétricien à l’Hôpital St. Michael’s avait passé en revue avec moi tous les faits, tout comme la sage-femme de Melissa. Nous avons été tellement reconnaissantes de nous faire vacciner contre cette grippe parfois mortelle. Nous avons par la suite appris par les médias qu’au Canada,  

près de 10 % de la population avait été infectée par ce virus, dont 428 décès confirmés en date du mois de février 2010. Nous étions heureuses de ne pas avoir pris le risque de demeurer non vaccinées. Neuf mois plus tard, nous accouchions toutes deux de bébés en santé, maintenant âgés de 5 et de 6 ans. 

À vrai dire, avant de tomber toutes deux enceintes, nous n’avions pas réellement pensé à nous faire vacciner. Jusqu’à ce qu’une partie de la population tombe malade à cause de la grippe H1N1. Une fois que nous avons eu chacune notre bébé, nous sommes devenues beaucoup plus informées des vaccins recommandés pour tous les bébés, les tout-petits, les enfants et les adultes. Nous avons toutes deux pris la décision éclairée de demeurer à jour en ce qui concerne nos vaccins et ceux de nos enfants. Cette décision nous semblait logique, compte tenu qu’un grand nombre de maladies qui tuaient les gens ou leur causaient de graves symptômes sont maintenant éradiquées ou réduites grandement grâce aux vaccins.  

En fait, je dois dire que pendant ma deuxième grossesse, j’ai demandé à ma fille et à mon mari de se faire vacciner contre la grippe, mais que j’ai oublié mon propre vaccin. À 28 semaines de grossesse, je me suis retrouvée à l’hôpital avec la grippe et une mauvaise fièvre. Je me suis rétablie, mais j’ai appris ma leçon. Je n’ai pas oublié de me faire vacciner contre la grippe lorsque j’ai eu mon troisième bébé, qui a maintenant vu le jour. 

Ce qui nous fait peur maintenant, ce sont les parents qui ne font pas vacciner leurs enfants parce qu’ils sont mal informés ou ont peur. La vaccination protège les enfants dans les écoles et les garderies là où les maladies se propagent facilement. La vaccination est sans aucun doute une action communautaire et lorsque nous sommes tous vaccinés, nous aidons les très jeunes, les personnes âgées et les personnes atteintes d’une maladie chronique à se protéger contre les risques de mourir potentiellement de maladies évitables. C’est aussi simple que cela.

En tant que mamans, nous comprenons tout à fait qu’il existe une multitude d’opinions divergentes sur chaque sujet lié à l’éducation des enfants auquel on peut penser et que tous les parents ne veulent que le meilleur pour leurs enfants. Lorsqu’il s’agit de vaccination, la meilleure chose à faire est de se renseigner en consultant des sources scientifiques sûres. Parlez-en à votre médecin, posez-lui des questions.

Pour connaître le calendrier de vaccination pour les bébés et les enfants, veuillez cliquer sur ce lien : 

https://www.ontario.ca/fr/page/vaccination-des-bebes-et-des-tout-petits

De plus, assurez-vous de vous faire vacciner régulièrement pour ne pas transmettre de maladies à vos enfants ou à quelqu’un d’autre. 

https://www.ontario.ca/fr/page/la-vaccination-des-adultes

Les vaccins sont réellement la meilleure façon de protéger vos enfants contre certaines maladies. La majorité des vaccins sont efficaces dans 90 % à 100 % des cas. Prenons les moyens pour protéger nos enfants et notre collectivité contre ces maladies.

Demeurons en santé!

XO Vanessa+Melissa

Ce blogue a été rédigé en association avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Les opinions de l’ auteure lui appartiennent.